Visions de survie par Jean-Louis Benavent

Publié le

« C’est un manque de courage que d’accepter la réalité des choses. La liberté réside dans les songes que l’on fait, éveillé, quand le soleil se couche et que l’on est seul. Il y a le courage. Moi-même, je n’en ai pas. Mille fois j’aurais pu partir après mes rêves, afin d’obtenir ce soulagement qu’ont les vrais hommes qui accomplissent leur destinée. Je crois à la destinée. Et je ne crois en rien d’autre. Même pas en moi. Et pourtant… »