Douze heurts par Joe Zerbib

Publié le

«  Bip bip. Il y a d’abord ce jeune homme dont on ignore le nom. On l’appellera Aldo. Sa montre à affichage numérique vient de sonner minuit. On dirait qu’il guette à l’angle de la rue. Il se pourrait qu’Aldo soit là parce qu’il n’a rien d’autre à faire. Ou parce que dans son petit appartement en rez-de-chaussée l’air ne circule pas. »

 

 

Version PDF (10 pages)          Présentation de l'auteur

Commenter cet article

Marc Legrand 01/01/2017 21:41

J'ai lu ce texte à plus d'une occasion et à chaque fois, je me suis demandé comment l'auteur avait fait pour ne jamais s'emmêler les pinceaux. Ce récit est un passionnant puzzle qui se découvre petit à petit. A la fin, vous avez une vision d'ensemble de l'oeuvre et ces mots à la bouche : "Chapeau, l'artiste !"