La noyée par Justine Coffin

Publié le

« Assise sur la plage, je regarde la mer s’effacer à l’horizon. J’en ai connu des marées et des tempêtes, mais celle qui me prend maintenant est d’une violence éternelle. Violence maritime claquant contre la roche de façon continue, tout en restant immobile. La mer va monter, toucher le bout de mes bas. »
 



Version PDF (3 pages)           Présentation de l'auteur

 

Commenter cet article

Sylavin B 30/04/2015 13:15

Merci pour votre texte, j'aime beaucoup l'ambiance dégagée!

Justine Coffin 03/06/2015 17:31

Merci beaucoup! C'est une ambiance très empreinte de Virginia Woolf, un auteur qui m'a beaucoup influencé.