Sur rendez-vous par Cyril Calvo

Publié le

« Monsieur Parker ? Asseyez-vous, je vous prie. Il vous faudra patienter quelques minutes, nous sommes débordés. Veuillez accepter toutes nos excuses.
— Ne vous en faites pas ! Il n’y a aucun souci. La douleur est supportable.
La grande porte en bois massif se referme dans un bruit sourd faisant trembler certaines personnes assises à côté de Parker. »

 

Commenter cet article

Lordius 23/11/2013 11:32


Bravo Cyril ! Un thème classique traité avec brio.

Calvo Cyril 22/11/2013 23:42


N'oubliez pas mon blog www.serphar.blog4ever.com