L'Ampoule numéro 9

Publié le

 couv 9
 
Ont participé à ce numéro : Philippe Choffat, Marianne Desroziers, Francis Denis, Sébastien Chagny, Blandine Galtier, Marlène Tissot, Cécile Benoist, Michelle Tochet, Xavier Bonnin, Adeline Scherman, Nicéphore Pétrolette, Al Denton, Céline Mayeur, Antonia Bellemin, Jacques Cauda, Marc Laumonier, Muriel Friboulet, Serge Cazenave-Sarkis, Christian Attard,  Philippe Sarr, Antonella Fiori, Barbara Marshall, Barbara Albeck, Delphine C., Elisabeth Mounic et Marray.
 

 



Version PDF           Sommaire           Illustrations


Avis sur les textes et les illustrations, suggestions, critiques :
donnez votre opinion dans les commentaires !

 

Commenter cet article

Marianne 13/10/2013 14:02


Je n'ai absolument pas "envoyé chié publiquement Esnault" : je crois que c'est un gros malentendu comme il y en a tant dans l'univers virtuel. Je vais donc arrêter là de vous répondre. Grâce à
vous, je suis en tout cas bien habillée pour l'hiver : merci car il commence à faire froid.

Anonyme 13/10/2013 13:55


Vous êtes d'une mauvaise fois insupportable car le message que j'ai laissé sur votre blog ne contenait aucune insulte ! J'ai simplement dit que j'étais un lecteur assidu de votre blog, déçu par
votre dernière critique. Vous avez publiquement envoyé chié Esnault dans une discussion sur votre facebook, je m'etonnais donc de votre critique. Sur la question de l'anonymat : un pseudonyme ou
pas reviens au même : nous sommes tous anonymes derrière nos écrans.

Marianne 13/10/2013 11:03


Que répondre à ça ? Oui, j'avoue je suis une "dictatrice" ! J'accepte la critique si elle est un peu argumentée et ne se résume pas à du mépris, de l'insulte et de la calomnie (comme cela était
le cas dans votre commentaire au sujet de Christophe Esnault et qui en effet m'a obligé pour la première fois à modérer les commentaires sur mon blog). Merci d'utiliser cet espace pour faire des
commentaires sur le dernier numéro de la revue l'Ampoule (l'avez-vous lu au moins cher Anonyme ?). Utiliser un pseudonyme pour écrire des livres et des critiques de livres et laisser des
commentaires innjurieux sur des blogs sous le nom d'Anonyme : deux pratiques qui me semblent pas comparables !  

Anonyme 12/10/2013 03:13


Marianne Desroziers n'est vraiment pas digne de diriger votre revue. Elle pratique sur son blog une censure éditoriale qui ne laisse vraiment rien présager de bon pour L'Ampoule. A peine ai-je
émis un avis contraire au sien (par le biais des commentaires - c'est là toute leur utilité !) à peine l'avait-elle supprimé, non sans m'avoir invectivé et reproché de rester anonyme, alors
qu'elle écrit elle-même sous un pseudonyme ! Marianne Desroziers pratique la critique littéraire autocratique : ses jugements ne peuvent être remis en cause par ces lecteurs, et c'est fort
dommage.


Je m'excuse de publier ce commentaire ici mais, preuve en est de son comportement quelque peu totalitaire, Marianne Desroziers à fermé la possiblité de commenter anonymement ses billets sur son
blog.

Marianne Desroziers 20/09/2013 10:54


J'ai pour ma part beaucoup apprécié la diversité de vos propositions : l'exotisme a souvent été pris de façon ironique mais pas toujours, la soif d'ailleurs a aussi été évoquée. Ce numéro nous
emmène partout, Afrique, Amérique du Sud, Japon...  Le carnaval de Bamako de Sébastien Chagny est un des textes que j'aime le plus dans la revue, il est très fort au niveau du sens et très
bien écrit. Et vous, qu'avez-vous pensé de ce numéro ? N'hésitez pas à nous faire aussi des critiques négatives... tant que cela reste correct et constructif !