Lueur d'espoir par Cyril Calvo

Publié le

« Voilà des semaines que Grégory est enfermé dans cette pièce humide et sombre. L’unique source de lumière consiste en une minuscule lucarne au-dessus de lui. L’imperceptible faisceau lumineux qui s’en échappe le sort de temps à autre de sa torpeur. Le corps meurtri, il fixe cette lumière, agressive et libératrice à la fois. C’est elle qui le maintient en vie. »
 

 


Version PDF (3 pages)           Présentation de l'auteur

 

Commenter cet article

Jérôme Pitriol 10/06/2017 22:09

Un texte à ne pas lire avant d'aller se coucher. L'écriture est précise, plante en deux mots le décor glaçant et les scènes hallucinées. L'écriture est assez cinématographique, en fait (on pense d'ailleurs à la fin de Brazil). Et pour peu que vous n'aimiez pas les souris, l'affaire tourne au cauchemar.

Cyril 20/06/2017 20:15

Merci pour votre commentaire. Ça me touche beaucoup :)