Le jaguar étoilé par Stéphane Chao

Publié le

« Par une singulière ironie de l’Histoire, on ignore le nom de l’un des rares missionnaires espagnols à n’avoir pas ambitionné de convertir les Indiens au christianisme. Ce personnage — probablement mythographe à ses heures perdues — était persuadé que le Nouveau Monde récemment découvert était en réalité l’Atlantide, ses montagnes fabuleuses existant à seule fin de soutenir la voûte céleste, conformément à la légende. »

 

Commenter cet article

Marc Legrand 01/01/2017 21:25

Les textes de Stéphane Chao, quelque part entre histoire, mythologie et mystique, sont un réel plaisir. Celui-là ne déroge pas à la règle. Au contraire ! Cet auteur a le don de conter, avec une précision chirurgicale, des récits où le lecteur s'engouffre avec délectation dès les premiers mots.