En marchant d'une île à l'autre par Dominique Louyot

Publié le

« Il y avait bien vingt minutes que les lumières s’étaient éteintes. Peut-être même plus. Ou peut-être moins. Impossible de vérifier, j’avais perdu ma montre. Je l’avais encore à mon poignet en sortant de ma voiture, car je l’avais consultée à cet instant précis ; je la consulte toujours quand j’entre quelque part ou que j’en sors. On ne sait jamais ! »

 



Version PDF (8 pages)          Présentation de l'auteur
 

Commenter cet article

retnoc 08/09/2014 15:00

Très belle nouvelle,inattendue et agréable a lire