Strangulation par B.G. Simurgh

Publié le

« Toi, de ma famille ou de mes amis, ou pire, toi, l’ignoble flic bien dressé qui est tombé sur cette lettre en fouillant dans mes affaires et qui parcours ces lignes obscures d’un œil curieux, je te conseille au plus vite de t’arrêter ici. Parce qu’une fois ta lecture achevée, plus rien de ma réalité ne te sera inconnu. Et personne ne voudrait savoir. Continuer à partir d’ici malgré mon avertissement relèverait d’un problème mental préoccupant. »

Commenter cet article

Calvo Cyril 20/05/2014 13:17

Un grand bravo. Cette nouvelle est tout simplement époustouflante ! Le lecteur que je suis a été complètement chamboulé par ce récit tellement réaliste et si prenant. L'horreur et la froideur du meurtrier sont tellement bien dépeints que cela devient presque gênant de lire les mots couchés sur le "papier" mais le tout est servi avec une telle plume que je dis...Magnifique. Je suis très rarement perturbé (dans le bon sens du terme) par une lecture. Mais là...Vraiment ahurissant. J'ai adoré.

Hâte de vous relire. Je vous invite à lire mes nouvelles sur le site ainsi que le feuilleton du moment !

A bientôt.