Le dieu des moineaux par Benoît Patris

Publié le

« J’attendais le train sur un quai désert. Un type est arrivé. Il portait un costume et avait une tête de golfeur professionnel (petit nez droit planté sous des yeux durs et volontaires, mâchoire carrée luisant sous l’after-shave, traits anguleux taillés à la serpe). »