Mauvaises nouvelles des étoiles

Publié le

C’est Ange Staboulov qui m’a annoncé la nouvelle hier soir. Raoul Da Silva s’est suicidé à l’hôpital spécialisé en santé mentale de Santa Rosa.
Je n’ai appris que très récemment l’arrivée de mon ami Raoul à N.D.Lay.
Ce hasard m’a beaucoup troublé. Je lui ai écrit pour lui annoncer ma visite. Avait-il reçu la lettre ? L'annonce de ma venue avait-elle brisé le fragile équilibre qu’au dire de ses médecins il semblait avoir retrouvé ?

Il souffrait d’une forme aiguë de terreur paranoïaque. C’est du moins ce qu’avait diagnostiqué le docteur Schott qui l’avait fait hospitaliser dans un premier temps à la clinique de Saint-Alban où il avait jadis exercé.

Ce pauvre Raoul avait connu les geôles du général Videla, expliqua Staboulov, et depuis la terreur ne l’avait plus quitté. Elle refaisait surface à l’occasion de certaines rencontres. Vous vous souvenez de celle avec Joe Ghidetti ? » ajouta-t-il avec un léger sourire.
C’est la première fois qu’Ange Staboulov me parlait si clairement de notre passé commun.
Il continua son topo.
« C’est à Saint-Alban qu’il avait rencontré Nicolas Ardberg, une sorte de mystique qui la ramenait à la moindre occasion. Da Silva s’était entiché de ce Ardberg, au point de vouloir le suivre lorsque celui-ci fut transféré à l’hôpital Santa Rosa. »

Nicolas Ardberg. Figurant ou passager clandestin ? Qui le sait avec certitude ? Ange Staboulov, le docteur Schott ou bien Santa Rosa elle-même ? 


Édouard.k.Dive