Ulysseland par Michel Alomène

Publié le

« Jamais, même en se rasant, Kōnstantínos Papadakis n’avait imaginé se retrouver dans la peau d’un ministre, ni même d’un secrétaire d’État. Hormis une légère poussée de prurit révolutionnaire lors de sa folle jeunesse estudiantine, il s’était toujours tenu soigneusement à l’écart des joutes politiciennes et n’avait jamais très bien compris pourquoi certains parmi les plus urbains de ses amis pouvaient, à la simple écoute d’un débat télévisuel, se transformer en fauves prêts à en découdre avec quiconque osait les contredire. »