Critique d'Azarphaël, Roi du monde de Christophe Lartas sur le site Sueurs Froides

Publié le

Une critique du nouveau recueil de Christophe Lartas Azarphaël, Roi du monde suivi de Jean Montségur est à retrouver en ligne. 


Sur le site Sueurs Froides, Patryck Ficini, lecteur régulier de l’œuvre de Christophe Lartas, présente les deux novellas qui composent le recueil.

Il revient également sur le style singulier de l’auteur et sa place en tant que « continuateur » de Lovecraft, comme dans l’extrait suivant : 
« Christophe Lartas est sans doute le plus original des nombreux disciples de H.P. Lovecraft. Si tant est que l'on puisse le considérer comme tel. En effet, s'il reprend fréquemment à son compte les divinités atroces nées de l'imagination galopante de Lovecraft (Les Grands Anciens), s'il en crée même d'autres comme pour se conformer à une certaine tradition, Lartas les utilise d'une façon inédite en se refusant notamment d'imiter le type d'intrigues dites lovecraftiennes, ou même l'écriture du Maître de Providence (ce, malgré des points communs qui ne sont en aucune façon les preuves d'une volonté d'écrire « à la manière de »). »

La critique est à découvrir en intégralité sur le site Sueurs Froides.