Le grand sachem

Publié le


Un jour, le Doc nous annonça qu’il devait s’absenter. Il nous présenta son remplaçant : le professeur Ange Staboulov.
— J’ai travaillé sous ses ordres, jadis. Vous verrez, vous apprendrez à le connaître. Entre nous, nous l’avions surnommé « le grand sachem ».

Le lendemain, le Doc avait disparu de la circulation.
Les jours passèrent.
Staboulov restait enfermé dans son bureau. Il poursuivait ses recherches, disait-il.
Les conseils étaient animés par des seconds couteaux ou par David G. qui prenait une place de plus en plus importante dans l’institution.
D’autres pensionnaires avaient fait leur apparition. Des facilitateurs sans doute, dont nous ne prenions même pas la peine de retenir le nom, tant ils étaient secondaires dans cette histoire.


Édouard.k.Dive (illustration par Hpets)