Sororalement vôtre par Eugène de Bonsecours

Publié le

« En guise de préambule à cette missive un peu particulière, je voudrais citer cette maxime un tantinet absconse : Cousin, cousine, quéquette et carabine, que répétait souvent Marinade, notre cuisinière. Je l’aimais bien, Marinade. Elle avait un faible tout à fait réjouissant pour les proverbes et la bonne chère. »