Pique-nique

Publié le

Drame en un acte de Seul.

Avec, par ordre d’entrée en scène des personnages :
- Papuche
- Médiane
- Isocèle

*

Isocèle — Étends vite la nappe, Papuche !
Papuche — Et je dispose les assiettes…
Médiane — Oh oui, les bleues. Les belles assiettes bleues.
Isocèle — Et ouvre-nous le parasol !
Médiane — Nous avons hâte.
Isocèle — Quel beau pique-nique !
Papuche — Asseyez-vous, les filles.
Isocèle — Nous ne pouvons pas, Papuche…
Médiane — Nous ne savons bouger ni nos pieds ni nos jambes…
Papuche — C’est vrai, mes agneaux, je m’en occupe !

Il installe les enfants autour de la nappe.

Isocèle — Comme il fait beau, Papuche !
Médiane — Quelle belle journée.
Papuche — C’est vrai, le soleil brille. L’herbe est tendre.
Isocèle — Et il n’y a ni fourmis ni guêpes…
Médiane — Et qu’allons-nous manger, Papuche, des fruits de mer ?
Papuche — Hé hé…
Isocèle — Ou bien un énorme gâteau au chocolat ?
Papuche — Houlà…
Médiane — Ou alors des sandwiches garnis de jambon, de moutarde et de cornichons ?
Isocèle — De la confiture ?
Médiane — Du miel ? Des cacahuètes ?
Papuche — Rien de tout cela, mes enfants. Nous allons manger de la bonne momie.

Il sort une momie du coffre de la voiture.

Isocèle — De la momie ?
Médiane — C’est bon, ça ?
Papuche — C’est délicieux, surtout le centre : la « mummi ».
Isocèle — Vraiment, Papuche ?
Médiane — Tu crois, Papuche ?
Papuche — Ça fait des années que j’élève cette momie dans ma cave.
Isocèle — Elle n’a pas l’air très appétissant…
Papuche — Je vais vous donner une cuisse à chacune.
Isocèle — Mais Papuche, on ne saurait pas la manger !
Médiane — On ne sait bouger ni nos mains ni nos bras… 
Papuche — C’est normal, les enfants, vous êtes mortes il y a dix ans et je vous ai empaillées.
Médiane — …
Isocèle — …
Papuche — Zut, ça marchait si bien.

RIDEAU

*

La critique de Jules Cuit

Baume providentiel pour les pères captatifs, Pique-nique d’Alain Seul nous ramène également à la pratique de la méditation assise Zazen. Rappelons que « za » signifie « s'asseoir » et« zen » signifie « concentration », « comprendre ». La pratique de Zazen consistant tout simplement à s'asseoir et à « méditer ».
Les momies ont été mangées de tout temps, avec un pic de consommation au XVIe siècle. Il est également notoire que le cœur, la « mummi »,
qui contenait une forte concentration de natron, était particulièrement succulent.
Finalement u
ne pièce très difficile d’Alain Seul, qui préfigure son grand spectacle sur le même sujet : Seul en scène.
Et
une belle performance d’acteur de René Touffieux, qui nous campe un Papuche bien déterminé.

*

Et vous, que pensez-vous de cette pièce ?

Faut-il adopter une approche géométrique pour mieux la comprendre ?
Alain Seul était-il schizophrène ?
Et quel goût peut bien avoir la momie affinée en cave ?

Nous attendons vos opinions tranchées en commentaires !