Impossible révolte par Jane F B-A

Publié le

« Ils ont tous crié, les yeux exorbités de frayeur. Certains se sont oubliés et l’odeur de l’urine a couvert celle du papier d’Arménie. Depuis quelques mois, comme chaque matin, c’était un bonheur d’entrer dans la classe sombre et fraîche. Les murs noirs se laissaient lécher par un balai lumineux qui s’infiltrait par l’ouverture des murs en terre. »
 

 

Commenter cet article

Jane F B-A 16/04/2014 09:02

Merci Cyril de votre commentaire. Je suis ravie que ma nouvelle vous ait plu.

Calvo Cyril 13/04/2014 21:44

Bonjour Jane. Magnifique, il n'y a pas d'autres mots. Ce texte est très émouvant. Belle écriture et le récit est tellement efficace. En quelques lignes tout est dit et le lecteur est plongé dans une atmosphère pesante. En quelques instants, on voyage dans l'espace et le temps et on entre dans la peau d'un petit enfant...Un grand bravo

Jane F B-A 08/04/2014 07:31

Un grand merci à tous ceux qui ont apprécié mon texte.