Benoît Patris, prix Nobel de littérature par Benoît Patris

Publié le

« Ce matin-là, normalement, j’aurais dû aller à la pêche. Mais je n’ai pas pu : ma vie a basculé en une seconde, de façon complètement absurde et incompréhensible. »

 

 

Commenter cet article

Jérôme Pitriol 21/10/2015 11:26

J'ai moi aussi mordu à l'hameçon. Un texte savoureux (même si on n'aime pas le poisson, je pense). Et ce lien avoué avec le remarquable Metapoly - que je viens temporairement de finir de lire - semble nous signaler qu'à l'Abat-Jour, décidément, on est en train de nous rééduquer le sens de la lecture. Un grand merci.

Malheureusement, je me dois d'émettre aussi une légère critique. Au nom de certains de mes amis, membres d'associations ichtyophiles honorables, qui ont été plongés dans un abîme de désarroi en lisant l'infâmante comparaison que vous sous-entendez entre le coelacanthe et l'académicien. Comment peut-on, en effet, ravaler ce noble poisson des profondeurs, qui, modeste jusqu'au bout des nageoires, n'a jamais recherché la lumière et reste, en ce énième siècle de la modernité, résolument préhistorique, au rang de cette espèce d'emplumé sans ailes qui pue du bec et s'abaisse et s'aplatit au niveau d'une raie pour mieux reluire sous les projecteurs ? Quoi de commun entre les deux, s'il vous plaît ? Si ce n'est l'aspect physique ? Le physique ne compte pas, vous le savez bien : c'est son âme qui compte, et qu'il faut garder ; et votre nouvelle nous le suggère avec force.

Benoît Patris 23/10/2015 11:50

Cher Jérôme,
Loin de moi l'idée de comparer cet auguste poisson fossile avec les fossiles fort formolés de l'académie : il n'y a aucune anguille sous roche. Vous pouvez donc rassurer vos sympathiques amis ichtyophiles ; Jabu-Jabu se porte comme un charme et barbotte actuellement au large de Saint-Pierre-et-Miquelon, loin de ce tumulte littéraire.
Je vous adresse un énorme merci pour cette critique magnifiquement inspirée, qui m'a fait rire comme une baleine à bosse. Vos amis ichtyophiles diront certainement que la baleine n'est pas un poisson mais un mammifère marin, aussi espéré-je que ce jeu de mots approximatif n'ajoutera pas de friture sur la ligne !
B.

Georgie de Saint-Maur 17/10/2015 17:01

Aaah, bien. Très bien ! Très chouette.
Voici un lauréat qui n'a pas démérité

Benoît Patris 18/10/2015 13:33

Merci Georgie, cette aventure s'est déroulée dans la cellule KH-10 (changements radicaux ou inattendus) du Métapoly.

B.